La seconde quinzaine du mois de Juillet 2006 voit débarquer dans la belle vallée de Campan, une bande d’artisans d’une autre espèce, grands gaillards venus des plaines, tout en beauté et en muscles. De ceux qui en imposent déjà avant d’avoir parlé et dont la simple présence force le respect…

Le genre de personnages animés d’une force tranquille et d’un charisme naturel propre à ceux qui n’ont plus grand chose à prouver. C’est d’abord une vieille grosse Mercedes blanche qui s’infiltre tant bien que mal dans l’étroit Chemin des Bulanettes, bientôt  suivie de deux camping cars et d’un camion atelier, blancs eux aussi !… Le temps de vider les fourgons de leurs malles et de leurs secrètes cargaisons, que déjà une équipe est en train de monter la sphère de bois articulé qui servira d’espace de jeu pour les enfants.

D’autres membres du clan s’affairent à étaler l’immense tente blanche et retrouvent sans peine  les tubes d’acier qui formeront le squelette du QG pour la durée du chantier. "Bernard Garibal me confie que cette tente marabout a un passé glorieux et quelque peu singulier, puisqu’elle a déjà été installée par ses soins en décembre 2004 sur l’Ile déserte de Clipperton dans l’Océan Pacifique lorsque Jean Louis Etienne l’a invité à construire les logements en bois pour accueillir quelques uns des plus éminents chercheurs naturalistes qui ont séjourné plusieurs semaines sur cet atoll perdu dans l’immensité bleue..."

Bien vite les abords immédiats du moulin sont investis et reprennent vie, les hamacs sont tendus entre les frênes le long du canal d’amenée ; les parapentes sèchent sous le soleil généreux. Le petit moulin est vidé de ses trésors et les pièces les plus importantes ou les plus fragiles sont stockées à l’intérieur de la tente et utilisées comme objets de vie ou de décoration.

Les tabliers des meules sont transformés en tables, le vieux blutoir en cave à malices…Des tapis sont disposés sur l’herbe, tout le monde a les pieds au chaud et dehors, dans son écrin de pierres, le feu fédérateur sera entretenu jusqu'à la fin du chantier.